Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 21:57

Chose promise, chose due!

Je continue sur ma lancée de l'autre jour pour vous faire partager l'une de mes plus belle et plus folle sortie en montagne: l'ascension du Mont-Blanc que nous avons effectuée en amoureux le we passé (21-22 août). Inutile de vous rappeler que le temps était au beau fixe, on pouvait difficilement faire mieux pour une telle expédition: ciel dégagé et température remontant en flèche!

Comme on n’est pas des ziquets, on a décidé de se la jouer à la dure, soit de prendre avec nous tout le paquetage nécessaire pour être autonome (sacs de couchages, matelas de sol, cuisine et réchaud, nourriture et tente). Ca donne des sacs de respectivement 17kg et 13kg (je vous laisse deviner comment on a réparti...)

MB-descente.jpgOn est donc parti tranquille samedi matin pour attraper tout d'abord un téléphérique qui nous a amené à Bellevue, puis un train qui devait nous amener au pied du refuge du Nid d'aigle, mais qui nous a laissé en réalité 300m plus bas pour cause de risque de rupture de poche d’eau... Qu'à cela ne tienne: 300m de plus ou de moins quand on en a 2'740 à monter et descendre, c'est pas une affaire (ça c'est ce qu'on croit à la montée... par contre à la descente, on a eu le temps de changer d'avis!)

On commence donc par remonter les voies du train, puis, le Nid d'aigle dépassé, on monte tout droit direction Tête Rousse. Pleins de surprises parent le chemin: des chamois un peu partout qui viennent presque vous brouter dans les mains… et un petit bouquetin aussi pour se faire plaisir… Mmmh, vivement la période de la chasse !

Une fois arrivé sur le glacier de Tête Rousse, qu’on traverse sans souci, nous voici à ~3100m, et on aperçoit le Refuge du Goûter 700m plus haut… Il est presque à portée de main… Tu parles : 2h30 plus tard on atteint enfin ce fichu refuge après avoir traversé le couloir de la mort (un dévaloir à pierres ou une autre manière de jouer à la roulette russe) et escaladé une série de rochers toujours plus escarpés (au point qu’à la fin on te met plein de câble que tu penses être moyennement nécessaire à la montée, mais complètement fondamentaux à la descente !!!)

Bref, une fois atteinte la bosse du refuge du Goûter, on installe notre campement environ 200m plus loin… Pour la suite, les photos sont bien plus parlantes que les mots… Je vous laisse les découvrir sur le lien suivant :

http://picasaweb.google.com/nebdorion/MontBlanc?authkey=Gv1sRgCKmkufWRnuqfBA&feat=directlink

Sachez juste que le plus rude de la ballade restera pour moi la descente, tout d’abord de ces fameux 700m abruptes dans les rochers, mais aussi l’alignée des 700 derniers mètres sur 2'740m… qui m’ont fermement convaincue qu’il est temps de changer de chaussures de haute montagne !!!

On reste à dispo pour tous les suivants qui ont envie de tenter l'expérience!

Bisous,

Mélanie & Thierry

Partager cet article

Repost 0
Published by Alexs - dans alpinisme été
commenter cet article

commentaires